•   Aujourd'hui, on s'interroge sur la vie, la Foi, les patrons de base et l'utilité des modélistes relectrices. À vous de faire votre propre lecture, les interprétations seront probablement plus variées que les fois précédentes. Comme toujours, il suffit de cliquer sur les images pour agrandir.


    1 - Pantalon Aime comme Moustachu (M) et pyjama homme 134 du Burdastyle de décembre 2010 (48)

    Pantalonnade

    Pantalonnade

    Pantalonnade


    2 - Pantalon Aime comme Marche à suivre (M) et patron 118 du Burdastyle de mai 2011 (38)

    Pantalonnade

    Pantalonnade

    Pantalonnade

    Pantalonnade


  •   Do you speak english babe, coz today we're gonna study some german-english translation.


      At my right, the Aime comme Must-have we don't have to introduce anymore in its taille M, at my left the Burdastyle 113 of July 2011 in 38 that
    I don't have to introduce non plus, highlighted in orange for your eyes only.

    Tout'ces p'tites misères seront passagères, tout ça s'arrang'ra

    Tout'ces p'tites misères seront passagères, tout ça s'arrang'ra

    Tout'ces p'tites misères seront passagères, tout ça s'arrang'ra

    Tout'ces p'tites misères seront passagères, tout ça s'arrang'ra

    Tout'ces p'tites misères seront passagères, tout ça s'arrang'ra

    Verstanden ?


  •   À présent que j'ai ouvert les yeux sur le savoir-faire à l'œuvre dans les patrons Aime comme Marie, il m'est devenu impossible de ne pas chercher à chaque patron qui me plaît un équivalent dans la collection de la marque qui sait si bien devancer mes désirs. Voyez cette tunique Y du livre Ma petite garde-robe aux éditions Hachette pratique (dont la taille 38 est surlignée en jaune), que j'avais adaptée en blouse. Eh ben Marie (la société) aussi, elle y a pensé en mieux, à ce petit chemisier aux épaules froncées, avec son modèle Aime comme Maligne. Moi qui ne suis pas kréatriss et ne connais pas les ficelles du métier, je me suis demandée : mais comment réussit-elle à flouter si délicatement les formes des femmes ? Comment cette ligne d'encolure parfaite ? Comment ce col à nul autre pareil ?


       Alors j'ai comparé avec ce que j'avais sous la main.

    L'amour au temps des cavernes

    L'amour au temps des cavernes

    L'amour au temps des cavernes

    L'amour au temps des cavernes

    L'amour au temps des cavernes

    L'amour au temps des cavernes

    L'amour au temps des cavernes

     Un col parfait, c'est comme une éclipse totale, ça saisit sans éblouir.

       Je me posais juste une question, rapport au livre La Couture : secrets de fabrication signé en 2011 par la talentueuse Marie Gauthier : on pratique encore l'anthropophagie, aux éditions Hachette ?


  •   Profitons de la fête du Travail pour un mini billet, à propos justement de cette mini qui s'est incrustée l'autre jour dans mon placard. J'avais été traversée par cette hésitation récurrente ces derniers temps, à savoir utiliser soit le patron Burdastyle n°2 du hors-série couture facile A/H 2010 en taille 40, soit le patron Aime comme Mini en taille M. En effet, une analyse rapide permettait de constater que les deux patrons avaient probablement été conçus d'après le même patron de base, contrairement à d'autres patrons de jupe Burda que j'ai pu comparer entre eux.

    Différence et répétition

    Différence er répétition

    Différence er répétition 

      La justesse de mon choix allait dépendre de l'analyse des différences existant au dos des deux patrons : pièce identique au devant chez burda, contre pince dos décalée vers le milieu et augmentée de quelques millimètres ainsi que ligne de taille légèrement abaissée chez Aime comme Marie.

    Différence er répétition

      Par habitude j'ai choisi Burda, et on a vu que c'était judicieux puisque le milieu devant de ma jupe aurait même pu être abaissé légèrement.

      Quant à la différence de positionnement du zip entre ces deux modèles (côté chez Burda, dos chez Marie (la société)), j'y vois une occasion de saluer la puissance créative à l'œuvre lorsque l'être humain se trouve face à son patron de base, éprouvant sa liberté à l'aune du travail accompli.

     

    Ah ah, privés de Chuck Norris !


  •  
      Conquise par la qualité de la coupe des chemises Mythique et Mister, j'ai encore confié quelques uns de mes euros à Aime comme Marie en échange du patron Aime comme Mulpep. Là encore, j'ai été rassurée par la comparaison de la taille M avec la taille 38 du patron de robe 122 du magazine Burdastyle de juin 2012 : mon futur vêtement (le burda modifié ici, si vous suivez) avait toutes les chances de bien tomber, car je sais que Madame Marie Gauthier (la société) dispose de patrons de base solides,
    toujours dotés de longueurs de bras et de buste optimales et standardisées, ce que j'apprécie beaucoup.

    No milk today

    No milk today

    No milk today

    No milk today

    No milk today

    No milk today

      J'imagine que cela peut paraître un peu étrange d'acheter des patrons Aime comme Marie juste pour vérifier le bien-aller de mes patrons Burda, aussi j'espère que vous ne me jugerez pas car chacun doit se sentir libre de progresser à son rythme et avec l'accompagnement de son choix. Je sais que cette marque fait relire et corriger ses patrons par une modéliste alors que pour Burda je ne sais pas, donc je me sens plus en confiance avec Marie (enfin Madame-Marie-Gauthier-la-société, mais c'est un peu long à dire à chaque fois).


      Certains jours, je me dis que je ferais tout aussi bien de signifier au facteur qu'il est temps d'arrêter de me livrer le magazine alors qu'on fait aussi travaillé, sinon mieux, ailleurs.





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique